Ca existe encore, les gosses bien élevés ?

9 septembre 2012
By

Pas plus tard qu’avant-hier, quand nous étions dans l’avion, il y avait une petite « Clara » derrière moi, qui n’arrêtait pas te m’arracher les cheveux, de pousser mon siège. Et sa mère de lui répéter, toutes les deux secondes : « Arrête, Clara ».  C’est pour cela que je connais son nom par cœur : les demandes peu convaincues et convaincantes de la maman n’ont rien changé au problème… une heure de vol durant ! (J’ai une tonsure, maintenant!)

La "Lamboray" family

Vous allez m’dire que je suis une trentenaire aigrie, qui ne supporte pas les gamins, parce qu’elle n’en a pas (encore !). Benh non ! Quand les parents font leur boulot, j’adore les mioches ! (Pardon les mioches : pas très laudatif « mioche », comme qualificatif !)

Ce week-end, Alain, mon pote du lycée, est passé avec sa p’tite tribu. Ca m’a fait bizarre d’entendre son aînée, Margaux l’appeler « Papa », tant j’ai l’impression que le bac, c’était hier !  Bref, Alain et Marie n’ont pas chômé depuis leur mariage, il y a 6 ans… Margaux, Robin et le dernier chouchou, décidément très zen : Ulysse. C’est à croire qu’il a vraiment fait un très, très long voyage, cet Ulysse, tant il a l’air heureux. Pas un pleur, pas un cri, mais des sourires, oh oui ! Je le loues quand ils veulent, c’lui là.

Marie

Et oui, des enfants qui demandent, même à 3 ans, s’ils peuvent sortir de table, ou s’ils ont droit d’aller dans la piscine, qui disent « merci » et « s’il vous plaît »… ça existe encore. Incroyable, non ?  A force de croiser ces enfants rois, braillards et capricieux, qui rendent la vie misérable à leurs parents, benh, moi, ça m’donne la banane, surtout quand ils ont de l’appétit, qu’ils mangent de tout et de bon cœur ! Le genre d’enfants qu’on est ravi d’inviter, même au restaurant… moyennant une bonne sieste quand même ! Car de l’énergie, il en faut… Je sais pas à quoi ils carburent, Marie et Alain, mais ils ont la forme. Faut les suivre, les petits, dans la piscine, autour de la piscine, à sauter, nager… ça ne s’arrête jamais ! 4 guronsans, s’il vous plaît !

Heureux qui comme Ulysse...

5 Responses to Ca existe encore, les gosses bien élevés ?

  1. Papyves
    12 septembre 2012 at 9 h 25 min

    Je me suis fait exactement la même réflexion il y a peu, le 31 août dans un train près de chez moi où un père n’arrêtait pas de dire à sa petite fille de l’âge de Magaux: « Tu m’énerves », en la reprenant sans cesse par le bras. Circonstance identique, méthode identique et résultat identique. J’en avais mal au ventre. Mais cette scène me rappelait aussi que le monde ne s’est pas fait en un jour, qu’il est en fait loin d’être terminé et il m’est venu une certaine indulgence pour ce jeune père qui n’avait certainement rien connu d’autre lui aussi, ainsi que son père à lui, …. Les schémas se reproduisent terriblement. L’éducation est une histoire de très longue haleine qui s’étend sur des générations.
    Atteindre l’équilibre entre la maltraitance, le laiser-aller et le dressage m’a toujours paru le métier le plus subtile au monde.
    Et je dois dire que je ne suis pas « un peu » fier de mes 5 adorables petits enfants… bientôt 6 !

    • 12 septembre 2012 at 18 h 17 min

      Merci « PapYves » ! Et bravo ! Ils sont en or, ces petits enfants ! Et vivement le 6ème !

  2. Paule
    21 septembre 2012 at 23 h 07 min

    Pourquoi tu n’as pas engueulé la gamine ?
    Ca l’aurait calmée et soulagé la mère, certainement.
    Je ne me prive pas d’intervenir quand il y a un gosse insupportable qui me les brise et une mère avec un QI de serpillère !

    • 22 septembre 2012 at 18 h 53 min

      J’adoooooore ! Paule-Power !!!

      • nicole wencelius
        31 janvier 2014 at 19 h 26 min

        les chiens ne font pas des chats!!!ahahah!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Page Facebook