Qui est Anne la Banane ?

31 décembre 2011
By


Anne La Banane
J’ai 34 ans, je suis née à Douala au Cameroun.  Mon papa, François, est Ingénieur Général des Eaux et Forêts.  Ma maman, Nicole, est peintre sculpteur.  Voilà pour l’Etat Civil.  Parce que le travail de mon père l’amenait à beaucoup voyager, nous avons souvent déménagé.  Et avec les déménagements, deux frères sont arrivés : Marc à Abidjan et Jean à Saint-Claude, en Guadeloupe. Nous avons ensuite passé 12 ans à Washington D.C.

Après le bac et 2 années terribles en khâgne, un échec sans surprise au concours de Normale Sup : les bancs de la Sorbonne (enfin, à mi-temps…)  J’ai tout de même pondu un mémoire sur le poète Langston Hughes, avec pour toile de fond les caveaux jazz du quartier latin et les nuits salsa Rive Droite.  Puis, c’est à l’Institut Vatel de la rue Nollet – où vivait justement Langston ! – que j’ai obtenu un master en management hôtelier.  Un revirement heureux vers les coulisses du Triangle d’Or : l’Hôtel Plaza Athénée, le San Régis et le restaurant Maison Blanche, sur les toits du Théâtre des Champs Elysées…  le luxe !

Après 13 ans de vie parisienne à 100 à l’heure, je me suis heurtée, par amour et par erreur, au « bling-bling » de la Côte d’Azur.  Aujourd’hui, je vis au cœur du Vieux Cannet, qui ressemble si familièrement à Rome, et m’occupe de la communication de L’Oasis à La Napoule.

Voici un certain temps que je bosse avec des Chefs.  Tous les jours, j’apprends de leur gourmandise, tant pour les bons p’tits plats que pour la vie !  Les noms de Ducasse, Thierry Vaissière, William Rollet, Jacques et Laurent Pourcel, Alain et Jean-Michel Llorca, et maintenant Stéphane, Antoine et François Raimbault sont autant de sourires qui donnent vraiment la banane !

One Response to Qui est Anne la Banane ?

  1. wencelius
    10 mai 2012 at 19 h 32 min

    bravo sur ce petit coup d-oeil d’une longue vie!!!! déjà bien remplie !! de beaucoup de travail meme si pour d’aucuns c’est un mot et un principe qui fachent!!!
    Et ne voit_on pas s’élever les voix indignées qui refusent une timide!! évaluation ne serait_ce que tous les trois ans !!!! Vous dévinez???
    oui le grand mammouth des corps de l’enseignement, ceux qui doivent éduquer notre jeunesse refusent l’égalité qui soumet chacun à un devoir de RESULTAT et se réfugient dans le concept de l’egalitarisme!!!!
    Il existe des pays » barbares » où enseignants , sont évalués tous les six mois, par leurs propres élèves et par le supérieur hierarchique , mais voici encore un mot à ne pas prononcer!!!! hierarchie, un mot tabou dans le monde du fonctionnaire et de ses privilèges!
    D’ailleurs Lhollandisme tout fringant nous propose un recrutement de 5000 nouveaux maitres , en baissant la barre du concours!!!

    Peut_on alors s’étonner que nos chers petits élèves ne connaissent plus et ne pratiquent plus le respect de leurs maitres?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Page Facebook